“Braquage à la Marocaine” dans les salles de cinéma


2019-11-15

“Braquage à la Marocaine” dans les salles de cinéma

Le film “Braquage à la marocaine”, premier long-métrage d’Ahmed Tahiri Idrissi, a été projeté, en avant-première à Casablanca, deux jours avant sa sortie dans les salles.

Cette fiction de 98 minutes traite, avec une bonne dose d’humour, des problèmes d’accès au crédit bancaire pour les couches défavorisées, à travers la saga de Hnia et sa famille en passe d’acquérir un logement social pour quitter leur bidonville.

Sauf qu’une série d’événements et d’imprévus vont se succéder de manière burlesque sur le chemin de la concrétisation d’un rêve tant caressé par tous les membres de la famille, grâce justement à un prêt de la banque.

La trame va se construire aussi autour des conflits familiaux qui surviennent lors de ce changement fondamental dans la vie de chaque personne, notamment dans la classe populaire.

Les faits de cette fiction s’inspirent des transformations intervenues, durant les vingt dernières années, sur le marché de l’immobilier au Maroc, qui a connu une réelle expansion ayant permis accroître le nombre de propriétaires, en partie grâce à la démocratisation des crédits immobiliers.

Ahmed Tahiri Idriss, qui s’est longtemps spécialisé dans le court-métrage, a concocté un casting de choix pour son premier opus avec de jeunes talents et des acteurs patentés, comme Fatima Zahra Bennacer, Karim Saidi, Noureddine Bikr, Ghassan Bouhidou, Nabil Atif et Abdelfattah Sail.

 

 

Commentaires

Like Us On Facebook

MAGAZINE